Archives Mensuelles: mars 2011

Marvel Vs capcom 3 Le test fais par un fan de jeux de combat

bonjour , aujourdhui on va parler du jeux : Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds

ALors dabort quesque c’est ce jeux , Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds est un jeu de combat en 2D sur PS3. ou il y a une quarantaine de personnages de comics ou de jeux vidéo tel que spiderman , hulk , Dante ou encore Viewtiful Joe dont Le système de combo a été modifié avec pleins de nouveautés comme les Team Aerials Combos,(un combo à réaliser à plusieurs) ou le X-factor, qui permet de reprendre du poil de la bête quand on est dans un état critique.

Niveau Graphique : Alors la Capcom a tapé Fort en imitant le style comics avec ces decors sombre et personnage trés colorés apres sa plairai vraiment pas a tout le monde ce style mais la c’est tout un autre discours.

Jouabilité : Marvel vs Capcom 3 ne fait pas dans la finesse et l’assume totalement car le gameplay accessible même un peu trop accessible . Les combos et les hyper sortent avec une facilité déconcertante pour que tout le monde puisse apprécier le spectacle(il suffit juste de taper sur 2 bouton sans trop réfléchir ). Notez enfin que des contrôles alternatifs sont proposés pour simplifier la vie aux débutants mais que le résultat est loin d’être bien(il suffit de appuyé sur les bouton L1 et R1)

Durée de vie:
Avec comme meme 36 Personnages + les dlc on a de quoi jouer pour pas s’ennuie avec plein de posibilité posible pour faire une team a nos styles . On regrette tout de même le faible nombre d’arènes disponibles : il n’y en a que 9 sans compter la salle des dangers et ses décors pour le moins minimalistes.

mon avis sur le jeux :
Marvel vs Capcom 3 est vraiment un excellent titre mais il faut tout de même savoir à quoi s’attendre : ceux qui cherchent un jeu de baston « sérieux » feraient mieux de se tourner vers un Street Fighter ou un BlazBlue, ici c’est le fun et le spectacle qui priment. MvC 3 constitue en quelque sorte la base du jeux de combat pour les nuls (comme si il sagisait d’un mauel intitré ( le vs fighting pour les nuls)

Tout mon soutien au peuple japonais

Tout mon soutien au peuple japonais

Pour avoir un petite boule Katamari sur son site

http://kathack.com/
Rafraîchissant, ce hack vainqueur de l’édition 2011 de la Yahoo HackU (qui s’est déroulée au sein de l’université de Washington) et qui vous propose d’intégrer une version du jeu Katamari sur la page web de votre choix. Si vous ne connaissez pas cette série éditée par Namco Bandai Games, sachez qu’elle vous propose de contrôler une sorte de petite boule, qui amasse tous les objets qui se posent sur son passage, dans le but de grossir le plus rapidement possible.

Nintendo 3DS : 10 choses à savoir

#1 – La 3DS n’était pas 3D à l’origine

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est pas la technologie 3D qui donna l’impulsion à la production d’une nouvelle génération de DS. Pour preuve, Nintendo n’avait pas prévu, à la base, de mettre du relief sur sa machine. L’anecdote est rapportée par le concepteur de la 3DS, Hideki Konno, dans Famitsu cette semaine. Si la réflexion sur la nouvelle génération de portable a démarré dès le lancement de la première DS, la 3D/relief sans lunettes n’est arrivée sur la table qu’en 2008 chez Nintendo. D’autres fonctionnalités sont elles arrivées encore plus tard : Miyamoto a ainsi suggéré l’implémentation de la gyroscopie peu avant la conférence E3 2010.

#2 – Les jeux DS compatibles avec le stick de la 3DS, mais…

Pour la première fois dans l’histoire des portables Nintendo, la Nintendo 3DS comporte un stick analogique directionnel. Celui-ci permet des contrôles plus souples et plus fins : en l’inclinant légèrement, le personnage à l’écran marchera lentement, par exemple. S’agissant maintenant des jeux DS (tank, Lite, DSi ou DSi XL), sachez que vous pourrez utiliser le stick ou la croix directionnelles pour la totalité de vos jeux. Une bonne nouvelle qui comporte, cependant, ses limites : les jeux n’étant pas conçus à l’origine pour cet usage, le stick se contentera d’émuler bêtement les contrôles à la croix. Inutile donc, d’essayer de faire marcher Mario 64 DS en inclinant votre stick du bout du pouce : le plombier finira toujours par courir.

#3 – La 3DS est zonée par territoire, mais pas les jeux DS

La Nintendo 3DS, on le sait, sera la première portable de la firme à être « zonée » : seuls les jeux achetés au Japon pourront fonctionner sur une console japonaise, par exemple. Réfléchissez donc avant d’importer votre machine de Tokyo, en hypothéquant corps et biens : vous ne pourrez pas y lire les jeux achetés en France. Toutefois, la 3DS européenne pourra lire les jeux Nintendo DS japonais ou américains, et inversement. Ouf !

#4 – Je peux utiliser mon chargeur de Nintendo DS pour recharger ma 3DS

Oui… en général. Il faut rappeler que les chargeurs de Nintendo DSi et XL sont identiques, et fonctionneront tous sur 3DS. C’est toujours bon à savoir, en cas d’oubli au moment de partir en vacances. En revanche, et c’est peu surprenant, le chargeur de la DS première génération, dite « Tank », ne vous sera d’aucune utilité sur 3DS. Notez également que les chargeurs de 3DS sont identiques quelle que soit la version de la console (PAL, Japon, USA). Vous pourrez donc utiliser le chargeur japonais sur une 3DS achetée en France… à condition d’avoir l’adaptateur secteur idoine, bien sûr.

#5 – Je peux surfer sur Internet avec ma 3DS

Dans l’absolu, oui, dans la pratique, pas encore. Depuis l’arrivée de la DSi, Nintendo propose un navigateur web gratuit (Opera) dans ses consoles mobiles, ainsi qu’une boutique en ligne, et la 3DS ne fait naturellement pas exception. Cependant, le service n’est pour l’heure pas activé, ni dans nos consoles nippones, ni dans les 3DS françaises mises en vente le 25 mars prochain. Satoru Iwata, le PDG de Nintendo, a indiqué que la fonctionnalité web ne serait pas activée au lancement de la console, mais interviendra plus tard. Il faudra donc patienter jusque fin mai, au plus tôt, pour qu’une mise à jour de la machine permette de récupérer des contenus depuis un point d’accès Wi-Fi. Précisons néanmoins que le jeu en ligne, local ou Infrastructure, est lui d’ores et déjà possible. De nombreux joueurs japonais de Super Street Fighter IV 3D Edition, martyrisés par TRUNKS, peuvent en témoigner…

#6 – La 3DS est-elle vraiment légère ?

Pas vraiment, même si tout est évidemment relatif. La 3DS est la troisième console portable Nintendo la plus lourde, après la Game Boy originale (environ 300 g selon le fabricant), et la DSi XL (314 g). Plus compacte, mais plus épaisse qu’une DSi, la 3DS est également plus lourde : 240 grammes sur la balance, contre seulement 210 pour sa « grande » soeur (pesées sans cartouches). Et contrairement aux croyances populaires, la 3DS est plus lourde qu’une PSP 3000 ou qu’une PSP Go.

#7 – La 3D briderait l’animation des jeux

A tout moment dans votre partie, il est possible, via une petite molette située à droite de l’écran supérieur de la 3DS, de supprimer l’effet relief. Une fonctionnalité qui soulagera la rétine, mais pas seulement. Sachez en effet qu’il est possible de désactiver la « 3D » de deux manières, au moins dans Super Street Fighter IV 3D Edition : soit en abaissant la molette (action mécanique), soit en éteignant carrément l’affichage 3D dans les options du titre (action logicielle). Dans ce dernier cas, la vitesse d’animation (frame rate) est améliorée et tourne à 60 images par secondes. En revanche, si vous activez la 3D et vous contentez seulement de la masquer avec la molette, le frame rate de SSFIV restera inchangé. Notez que la plupart des autres jeux du line-up ne proposent pas de désactiver la 3D en software, mais que, et c’est le plus important, aucun d’entre eux ne rame.

#8 – On peut jouer à sa 3DS, même sans jeux

Si vous venez d’acquérir votre 3DS, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des jeux en votre possession pour jouer avec la console. Chargées directement dans la mémoire de la bête, une foultitude de petites applications permettra de patienter jusqu’à l’arrivée de « vrais » jeux dans le port cartouche. Vous pourrez notamment créer votre Mii, comme sur Wii, avec la possibilité de « scanner » son visage via l’appareil photo. Un mode surechigai, ou Street Pass, permettra ensuite de partager en local sur deux petits jeux : un échange de pièces de puzzle (Piece atsume no tabi), et un jeu de rôle minimaliste (surechigai densetsu).

En complément, six jeux en réalité augmentée (via des cartes dédiées fournies avec la consoles), comme le billard, la pêche, le shoot… sont présents. Enfin, sachez qu’un curieux jeu de tir utilisant la gyroscopie, baptisé Kao Shooting, est également présent. Pas de quoi se réveiller la nuit, mais c’est plutôt pas mal.

#9 – La 3DS n’est pas toujours très stable

La DS est un modèle de stabilité, mais pas forcément les premières séries de 3DS. Sujettes à des freezes réguliers depuis 24 heures (une petite dizaine), nos deux consoles de test achetées au Japon nous ont déjà lâché plus que de raison. Le bug, qu’on espère rapidement corrigé par mise à jour, apparaît essentiellement lors du retour au menu principal de la console. Les possesseurs de PSP première génération le savent : c’est le risque d’acheter sa console en day one…

#10 – Il est possible de voir à quoi jouent mes amis en temps réel sur 3DS

Sur 3DS, comme sur Xbox Live, il est possible de consulter sa liste d’amis, et de regarder à quoi ils sont en train de jouer, à condition évidemment qu’ils soient connectés. Une fonctionnalité bien pratique pour lancer des défis ou des parties multi-joueurs.

#11 – Et l’autonomie dans tout ça ?

En l’absence d’un véritable test dans des conditions honnêtes et réelles, nous nous abstiendrons de renseigner cet aspect du jeu pour le moment. Nous procédons actuellement à plusieurs essais pour juger de la durée de la batterie, et nous vous tiendrons naturellement au courant de nos conclusions… restez à l’écoute !

Source Gamekult

Pokémon Noir et blancs est arrivé le 4.03.2011


voici en exclu mon petit test de ce jeux ^^

tout dabord revenant tout au debut mais pokémon kesako?
reponse :
pokémon est au tout au debut un jeux créer par Satoshi Tajiri qui raconte histoire de Sacha un jeune garçon dont le rêve était de devenir un véritable maître Pokémon. Le jour de son dixième anniversaire, il avait rendez-vous chez le Professeur Chen pour que celui-ci lui remette son premier Pokémon et que Sacha puisse commencer son voyage initiatique dans le monde gigantesque des Pokémon. Malheureusement pour lui, il est arrivé en retard, et le Professeur refuse de lui donner un Pokémon.. Celui-ci finira par céder un Pikachu au jeune dresseur.

Graphismes : ALors la satoshi nous a tous surpris avec ce renouveau dans pokémon avec des vue subjective en 3d

Jouabilité : Que ce soit au stylet ou à l’ancienne, l’interface frôle désormais la perfection. Les commandes sont intuitives, les menus sont clairs et les combats sont nettement plus rapides qu’autrefois. Les mécanismes du jeu n’ont certes pas beaucoup évolué mais la richesse tactique des combats (jusqu’à trois contre trois) force l’admiration. Les fonctionnalités wi-fi sont aussi nombreuses que réjouissantes.

Durée de vie : Avec 649 Pokémon à collectionner, dont 156 nouvelles créatures, et une région inédite à découvrir, cette nouvelle génération vous tiendra en haleine durant des dizaines voire des centaines d’heures. En outre, on peut visiter les rêves de Pokémon endormis, venir en aide à des amis sur une île exclusive ou recueillir des données sur les autres joueurs en laissant sa console en veille.

un bon 18/20